Un Guide de prévention et de règlement des conflits d’intérêts élaboré et présenté à l'opinion nationale et internationale

Image Copyrights HABG 2021

La Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG) a présenté, vendredi 9 juillet 2021 à Abidjan, le Guide de prévention et de règlement des conflits d’intérêts qu’elle a élaboré avec la contribution de plusieurs services de l’Etat, de la société civile et du secteur privé.

 

Le but est de faciliter l’application des textes relatifs à la prévention et à la gestion de ces types de conflits dans les administrations publiques et parapubliques, et d’encourager les bonnes pratiques.

 

« Ce Guide vient renforcer nos instruments de prévention et de lutte contre ce fléau qui constitue un obstacle majeur au progrès et à la réalisation du développement durable et des aspirations légitimes de nos populations », a indiqué le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption, Epiphane Zoro Bi Ballo, au cours de la commémoration de la Journée africaine de la lutte contre la corruption à Abidjan.

 

Il a félicité la HABG pour avoir élaboré ce Guide qui sera mis à la disposition du public et des décideurs.

 

Pour Zoro Bi Ballo qui représentait le Premier ministre Patrick Patrick Achi, le succès de la lutte contre la corruption et les infractions assimilées en Côte d’Ivoire est conditionné, entre autres, par le renforcement des instruments et mécanismes de prévention, de surveillance et de traitement des actes de corruption et d’infractions assimilées ainsi que l’intensification de la sensibilisation et l’éducation en matière de promotion de la bonne gouvernance.

 

Pour sa part, le président de la HABG, N’Golo Coulibaly, a exprimé sa volonté de compter sur la contribution de tous dont celle des communautés économiques régionales pour combattre "efficacement" la corruption et les infractions assimilées.

 

Il a relevé le fait que la célébration de la Journée africaine de la lutte contre la corruption de cette année intervient dans un contexte où la Côte d’Ivoire amorce une nouvelle phase dans la lutte contre les détournements de deniers public, la corruption et les infractions assimilées, évoquant les mesures de suspension de certains dirigeants d’entreprises ou d’institutions publiques à la suite d’audits de gouvernance.

 

« La Haute autorité pour la bonne gouvernance qui se félicite de cette accélération de la lutte contre les crimes économiques de toute nature, voudrait encourager tous les acteurs à intensifier leurs efforts afin de mettre fin au sentiment d’unité et au phénomène des +intouchables+ dont pourraient se prévaloir ceux qui commettent des crimes graves », a-t-il indiqué.

 

A travers ce guide, la HABG met à la disposition des administrateurs publics et parapublics, un outil pratique et des orientations pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un mécanisme interne de prévention et de gestion des conflits d’intérêts. Le conflit d’intérêt se définit comme toute situation dans laquelle les intérêts du service public s’opposent aux intérêts personnels de l’acteur public ainsi que de ses proches.

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des mises à jour dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée .