QUI SOMMES-NOUS

Copyright HABG

Il est créé un organe chargé de la prévention et de la répression des actes de corruption et des infractions assimilées, dénommé la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance par l’Ordonnance n°2013-660 du 20 septembre 2013 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, telle que modifiée par les ordonnances n°2013- 805 du 22 novembre 2013 et n°2015-176 du 24 mars 2015. La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance est une autorité administrative indépendante, dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière. La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance a compétence sur toute l’étendue du territoire national.

La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance fait partie des instruments mis en place par le gouvernement dans le cadre de son plan national de lutte contre la corruption.

CADRE JURIDIQUE

Le cadre juridique de la HABG est principalement organisé autour de deux normes :

  • L’ordonnance n°2013-660 du 20 septembre 2013 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ;
  • L'ordonnance n° 2013-661 du 20 septembre 2013 fixant les attributions, organisation et fonctionnement de la haute autorité de la bonne gouvernance ;

Prière d’accéder au centre de publications pour consulter l’ensemble des textes qui régissent la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance et l’ensemble des textes du dispositif juridique de la prévention et de la lutte contre la corruption et des infractions assimilées.

VISION

La vision de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance tire sa source de la volonté du Président de la République, de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent.

La vision du Président de la République implique des transformations structurelles et institutionnelles de grande ampleur et un fort potentiel de croissance de l’économie. L’atteinte de cet objectif va de pair avec la naissance d’un Ivoirien Nouveau qui se caractérise par plusieurs traits à savoir : bien formé et discipliné, respectueux de l’environnent, du cadre de vie et du temps, rejetant le gain facile, répugnant la corruption et adhérant à la noblesse du travail et au mérite dans l’accession aux positions institutionnels les plus élevées.

L’émergence se constate à partir d’un certain nombre d’indicateurs dont ceux de la croissance, du taux de pauvreté, de l’éducation, de la santé, de la cohésion sociale. Au regard des performances du gouvernement dans tous ces domaines nécessaires pour atteindre le statut de pays émergent, l’on peut observer que la Côte d’Ivoire est sur la bonne voie.

Avec la volonté de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent, le Président de la République a entrepris de créer certaines institutions dont la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, organe de prévention et de lutte contre la corruption.

Le Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance a pris en compte cette vision du Chef de l’Etat et s’est à son tour engagé à «Faire de la Côte d’Ivoire un pays respectueux des bonnes pratiques de gouvernance afin d’éradiquer la corruption et les infractions assimilées».

Cette vision, déclinée en missions par l’ordonnance n°2013-661 du 20 septembre 2013, s’articule autour des grands principes de gouvernance à savoir la transparence, la responsabilité et la participation et des valeurs d’intégrité, de probité, d’exemplarité, de rigueur et de discipline.

ORGANISATION

Sur le plan organisationnel, la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance comprend trois (03) organes : le Président, le Conseil, le Secrétariat Général.

Le Président ;
Le Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance anime et coordonne les activités de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance.

Le Conseil ;
Le Conseil est composé du Président et des autres membres de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance. Il est l'organe de décision.

Le Secrétariat Général.
Le Secrétariat Général a pour mission d'assurer la gestion administrative et financière de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance.

Les onze (11) membres de la HABG, le Secrétaire Général, les Directeurs et les Chefs de Service de cette institution sont assujettis à la déclaration de patrimoine devant la Cour des Comptes.

LE PRÉSIDENT DE LA HABG

Monsieur N’golo COULIBALY est l’actuel et le troisième Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance depuis sa création. Brillant économiste, gestionnaire et administrateur des services financiers. Il est né en 1945 à M`bengué, localité située à 75 km de Korhogo.

Après l`école primaire à M`bengué, sa ville d’origine, il fait son cycle secondaire au lycée de Bouaké, sanctionné par le baccalauréat. A l`Université nationale, à Abidjan, il obtient en 1969 sa licence ès Sciences Économiques puis il part aux États Unis où il obtient en 1972 un M.B.A (Master in Business Administration) (international Business) à l`Université George Washington.

De retour au pays, il prendra fonction à la Caisse Autonome d`Amortissement (CAA) en 1974 en qualité de Chargé d`Études au Service des Valeurs Mobilières. En 1976, il est promu Directeur de la dette publique à la CAA ; poste qu`il occupera jusqu`en 1986 où il est nommé Directeur Général de la Comptabilité Publique et du Trésor. Il exercera cette fonction jusqu`en 1991. Puis il retournera à la CAA, cette fois pour assumer les fonctions de Président Directeur Général, En 1994.

Monsieur N`Golo Coulibaly est nommé Président du Conseil d`Administration d`Air Ivoire, la compagnie aérienne nationale. En l’an 2000, il assumera la fonction de Ministre de l`Économie et des Finances. Après son expérience au gouvernement, il se consacrera à sa vie politique: Député à l’Assemblée nationale, Maire et Président de Conseil Régional, sont les fonctions locales et politiques qu’il a assumées.

Homme de consensus il est nommé en 2001 Grand Médiateur de la République afin de contribuer à la réconciliation nationale. Il assumera cette fonction jusqu’en 2017, année de sa nomination en qualité de Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance avec pour mission principale de porter à un niveau supérieur, la moralisation de la vie publique en Côte d’Ivoire.

LS MEMBRES DE LA HABG

Monsieur KONE Moussa

Est Magistrat Hors Hiérarchie Groupe A.
Il a été nommé Membre de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance en 2015. Avant cette nomination, il a assumé d’importantes fonctions dans les systèmes judiciaires ivoirien et régional. Entre 2011 et 2013, il a été Vice-Président de la Cour Suprême et Président de la Chambre des Comptes. Sur le plan régional, il a été Membre de la Cour des Comptes de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à Ouagadougou (Burkina Faso) de 1998-2004.

Monsieur KOUAME KRAH

est né le 1 er janvier 1955. Il fut précédemment Conseiller à la Cour Suprême de Côte d’Ivoire avant sa nomination en tant que Membre de la HABG. Il totalise plus de trente ans de carrière où Il a occupé d’importantes fonctions administratives et judiciaires dont celles de Président de Chambre à la Cour d’Appel d’Abidjan, de Directeur de Cabinet du Ministre d’État Chargé des relations avec les Institutions, de Sous-Directeur des Affaires Civiles au ministère de la Justice, de Président de Section de Tribunal, de Juge ou encore de Substitut Général. M. KOUAME KRAH est diplômé de l’École de la Magistrature (Section Internationale) de Paris-France. Il est marié, père de 3 enfants.

Monsieur Emmanuel ASSI

est nommé Membre de la HABG Gouvernance en 2020. Titulaire d’un doctorat (3e cycle) en droit privé, il fut avocat au Barreau de Cote d’Ivoire, ancien Bâtonnier et ancien membre du Conseil constitutionnel. Il est commandeur de l’ordre national de Cote d’Ivoire.

Madame TOURE Wagninsoun Hortense

Commissaire Divisionnaire de Police, Mariée et mère de trois enfants, est née le 11 avril 1970 à Bouaké. Elle a intégré la Police Nationale en 1998. Son professionnalisme et son abnégation lui ont permis de gravir les échelons et d’assumer des responsabilités de plus en plus importantes dont celle de préfet De Police Adjoint d’Abidjan chargé de l’Administration en 2019. en décembre 2020, elle a été décorée de la Médaille d’honneur de la Police nationale pour couronner plus de 20 ans de dévouement et de service à la Police.

Madame Coulibaly Mariam épouse Salah

est ivoirienne et Administrateur des Services Financiers option Douane. Diplômée de l’École Nationale d’Administration, elle dispose d’une vaste et riche expérience de trente-huit ans dans les problématiques liées à la réglementation douanière nationale et internationale. Avant sa nomination à la HABG, elle occupait le poste d’assistante à la Direction des Services Douaniers du Port Autonome d’Abidjan et des Services Spéciaux. Madame Salah est mariée et mère de quatre enfants.

Monsieur YAO KOUAKOU DANIEL

est Enseignant-Chercheur, Maître- Assistant du CAMES à l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa. Il est titulaire d’un Doctorat thèse unique en Criminologie, spécialité psychologie criminelle. Il justifie également de plusieurs formations dans la Gestion des conflits au Centre de Recherche et d’Action pour la Paix. Il s’intéresse aux changements idéologiques, politiques et économiques qui accompagnent les diverses formes de violences en milieu urbain ainsi que les effets des dysfonctionnements étatiques comme la corruption, le chômage, la toxicomanie, et les réponses apportées tant par l’État que les structures de la société civile.

Monsieur COULIBALY Lanssina

Est un cadre de banque qui totalise plus de 30 années d’expérience. Il a été nommé membre de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance en 2020.

Monsieur Raymond DAFFE

Né le 10 décembre 1957 à Dakar, est ingénieur informaticien de l’École Supérieure d’Informatique, d’Électronique et d’Automatisme de Paris. Il débute sa carrière à l’Union Africaine (U.A.) où il jouera un rôle Important en tant que Directeur Informatique jusqu’en 1995, année durant laquelle il rejoindra le Groupe NSIA. Il y occupe pendant plus de vingt ans plusieurs fonctions importantes telles que celle de Directeur Informatique ou de Directeur des Opérations, contribuant au succès du groupe NSIA en ayant été, entre autres, l’artisan clé de l’obtention de la certification ISO 9001. Il est décoré de la médaille de vermeil du travail en 2014. Il est marié et père de cinq enfants.

LE SÉCRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA HABG

Secrétaire Général de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) depuis février 2020 après avoir été le premier directeur du Traitement de la Déclaration de Patrimoine à la HABG de 2015 à 2020.

Monsieur AKA HENRI AUGUSTIN

Il est Économiste diplômé de MDE Business School- Première promotion 2018 Certificat Advanced Public Management, (Abidjan, Côte d'Ivoire) ; The American University (Washington DC - BA Économie Appliquée); The George Washington University (MA Commercial Contract Management).

Il totalise plus de 17 années à la Banque Mondiale à Washington DC ou il a occupé successivement les fonctions de Spécialiste des marchés publics pour l'Afrique francophone et de Chargé des opérations pour l'Asie du Sud. Il cumulé plusieurs années d'expérience dans la préparation, gestion et la supervision de projets de développement. En 2015 Il a aussi été formé dans la lutte contre la corruption à l'EFCC Académie à Abuja Nigeria

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des mises à jour dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée .