Tableau de synthèse générale des Déclarations de prise de fonction ou de début de mandat de 2015 au 30 Juin 2022

Image Copyrights HABG 2021

La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance porte à l'opinion nationale et internationale que le Tableau de synthèse générale des Déclarations de prise de fonction ou de début de mandat de 2015 au 30/06/2022 est disponible sur son site internet. Les données sont accessibles en consultation et en téléchargement libre dans la rubrique statistiques de la déclaration de patrimoine.

En juin 2022, la HABG a enregistré 330 nouvelles déclarations de patrimoine de prise de fonction ou début de mandat. Cette performance est le résultat de la mission de sensibilisation et d'enregistrement des déclarations de patrimoine conduite à Yamoussoukro, Bouaké et Korhogo auprès des assujettis du District autonome de Yamoussoukro, des régions du Belier, de la Marahoué, du Gbêkê, du Hambol, de la Bagoué, du Poro et du Tchologo. Ainsi, le nombre de déclarations de patrimoine de prise de fonction ou de début de mandat reçues par la HABG depuis 2015 est passé de 5 862 à fin mai 2022 à 6 192 à fin juin 2022. Quant au taux de déclaration de patrimoine de prise de fonction ou de début mandat, il s'affiche désormais à 80,24%. L'effectif des assujettis s'est accru de 351 nouveaux assujettis, portant à 7 717 le nombre d'assujettis identifiés par la HABG.

Par ailleurs, l'on note que seule la catégorie des Maires et Adjoints aux maires continue d'avoir un taux de déclaration de patrimoine inférieur à 50%. Au niveau des Parlementaires, force est de constater que 30 Sénateurs et 88 Députés de la mandature actuelle n'ont pas encore accompli leur obligation en matière de déclaration de patrimoine.


De même, sept (7) Ministres en fonction et six (6) Présidents d'Institutions n'ont toujours pas déclaré leur patrimoine après la prise de fonction.

Information : La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance rappelle à tous les assujettis que la déclaration de patrimoine est une obligation prescrite par l'article 41 de la Constitution ivoirienne. Elle les invite à se mettre à jour de ladite obligation. Le non respect de cette obligation expose les contrevenants à la rigueur de la loi.

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des mises à jour dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée .