Lutte contre la corruption en Côte d’Ivoire : sur la période allant du 01 janvier au 31 décembre 2020, le taux de déclaration de patrimoine culmine à 78% et cent quinze plaintes et dénonciations enregistrées par la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernanc

Image Copyrights HABG 2021

La Journée Internationale de la lutte contre la corruption, commémorée chaque année, sous l’égide de l’ONUDC, a été célébrée le 09 décembre de cette année au Sofitel Hôtel Ivoire.

Monsieur Henri Augustin AKA, Secrétaire Général de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance a prononcé, au nom du Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, Monsieur N’golo COULIBALY, le discours de bienvenue de la cérémonie de commémoration de cette journée, qui, rappelons-le, s’est tenue le jeudi 09 décembre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire. 

L’édition 2021 de cette journée était placée sous le thème ‘’ Votre droit, votre rôle, Dites non à la corruption’’.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de Monsieur Kouassi Kobenan ADJOUMANI Ministre d’État, Ministre de l'agriculture et du developpement rural, représentant Monsieur Patrick ACHI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, président de la cérémonie.

Étaient également présents Monsieur le Ministre en charge de la Promotion de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption, Monsieur Epiphane Ballo ZORRO, plusieurs chefs de missions Diplomatiques et consulaires, des représentants des organisations internationales, des représentants des structures de la société civile, et enfin des forces de défense et de sécurité.

La célébration de cette journée, instituée en octobre 2003, vise non seulement à sensibiliser au problème de la corruption, à plancher sur les méthodes et les moyens de lutte et de prévention de ce fléau et surtout à faire connaître le rôle de la convention des Nations Unies contre la corruption.

Dès l’entame de son propos, le Secrétaire Général de la HABG, représentant le Président de cette institution, a insisté sur le fait que le thème retenu cette année était d'une importance capitale parce qu’il mettait l’accent sur le rôle des principales parties prenantes et des individus dans la prévention et la lutte contre la corruption, et qu’il mettait en exergue l’action individuelle et collective contre ce phénomène et le besoin d’un engagement citoyen et à une responsabilité plus accrue.

Par ailleurs, il a prononcé un discours-bilan montrant l’importance et la place centrale de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance particulièrement pour les questions traitant de la promotion de la bonne gouvernance, de l’intégrité, de la responsabilité et de la transparence qui sont autant de valeurs devant servir de boussole à la Côte d’Ivoire pour son développement.

M. Henri AKA Augustin a indiqué, en outre, que pour l’année 2021, 115 plaintes et dénonciations avaient été enregistrées à ce jour dont plus de 73 dossiers avaient été jugés recevables et avaient été examinés ; Cet examen a donné lieu à l’ouverture de vingt-sept (27) enquêtes pour des infractions présumées de détournements et de soustraction de deniers et titres publics, ainsi que d’abus de fonction, de concussion, etc.

Quant à la déclaration de patrimoine des personnalités assujetties, Le représentant du Président N’golo COULIBALY a expliqué que le taux de déclaration avait progressé et culminait à 78,6%, équivalant à 7.241 déclarations.

Monsieur Henri Augustin AKA, en sa qualité de représentant du Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, a rappelé que l’objectif était d’atteindre les 100% dans les plus brefs délais.

Il a également salué le rôle de la société civile et des médias qui, en assurant le rôle de contrôle, contribuaient à obliger les assujettis qui traines les pas, à effectuer leur déclaration.

Il a aussi rappelé que cette année, la HABG  s’est illustrée sur plusieurs fronts dont la sensibilisation, la finalisation du Système National d’Intégrité,  le renforcement du dispositif de répression avec le partenariat conclu avec le Pôle Pénal Économique et Financier (P.P.E.F.), l’introduction de modules de formation anti-corruption et intégrité dans le système éducatif, la publication de rapports d’études pour mieux comprendre le phénomène de la corruption et l’élaboration de la Stratégie Nationale de Lutte contre la corruption dont le processus a énormément progressé. 

Vous pouvez accéder au discours intégral, le lire et le télécharger en cliquant ici ou en vous rendant dans la rubrique discours, disponible dans notre bibliothèque numérique.

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des mises à jour dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée .