Flash Infos :

𝐇𝐮𝐢𝐭𝐢𝐞̀𝐦𝐞 𝐒𝐞𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐅𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐞𝐧 𝐃𝐫𝐨𝐢𝐭 𝐈𝐧𝐭𝐞𝐫𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥 𝐝𝐞𝐬 𝐃𝐫𝐨𝐢𝐭𝐬 𝐝𝐞 𝐥'𝐇𝐨𝐦𝐦𝐞 𝐚̀ 𝐀𝐛𝐢𝐝𝐣𝐚𝐧 : 𝐔𝐧𝐞 𝐋𝐮𝐭𝐭𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐜𝐞𝐫𝐭𝐞́𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐍𝐨𝐮𝐯𝐞𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐅𝐨𝐫𝐦𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐂𝐫𝐢𝐦𝐢𝐧𝐚𝐥𝐢𝐭𝐞́

Image Copyrights HABG 2021

Abidjan, Lundi 27 mai 2024,La huitième session de formation en droit international des droits de l'homme s'est ouverte ce dimanche à Abidjan. Organisée par la Fondation Friedrich Nauman en collaboration avec la Fondation René Cassin et le Conseil National des Droits de l’Homme, cette session revêt une importance capitale dans la lutte contre les nouvelles formes de criminalité qui menacent la stabilité et le développement des nations.

L'ouverture de la session a été marquée par une leçon inaugurale prononcée par ZORO BI BALLO EPIPHANE, Président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), sur le thème : "Droits de l’homme et lutte contre les nouvelles formes de criminalité". Il a souligné l'engagement résolu de la Côte d'Ivoire, sous la présidence de SEM Alassane Ouattara, à combattre la corruption, l'enrichissement illicite, le blanchiment des capitaux et toutes les formes de criminalité économique

Cette session vise à renforcer les capacités des acteurs des droits de l'homme, en mettant un accent particulier sur le respect du droit international des droits de l'homme et l'importance de la collaboration régionale et internationale. Les discussions et formations se concentreront sur les défis posés par les nouvelles formes de criminalité, qui non seulement portent atteinte aux droits fondamentaux de l'homme, mais détruisent également les économies et enrichissent indûment les criminels et leurs organisations.

Lors de son discours, EPIPHANE ZORO a exprimé ses remerciements à l'Ambassadeur de la République Fédérale d'Allemagne et à tous les partenaires pour leur soutien constant. "Je remercie nos partenaires pour leur engagement et leur soutien continu dans nos efforts pour la bonne gouvernance et la lutte contre la criminalité économique", a-t-il déclaré.

Cette huitième session de formation en droit international des droits de l'homme augure des résultats prometteurs en termes de contributions et de solutions pratiques pour lutter contre les formes de criminalité qui menacent nos nations. En saluant cette belle initiative, ZORO EPIPHANE a souligné l'importance de travailler ensemble pour créer un environnement favorable à l'épanouissement des droits de l'homme et à la promotion de la justice.

La session a été officiellement déclarée ouverte, marquant le début d'une série de formations et de discussions cruciales pour l'avenir de la gouvernance et de la justice en Côte d'Ivoire et au-delà.

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des mises à jour dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée .